Sourire ailé

On peut dire qu'il nous nargue. Il nous regarde de haut, de haut en bas.

Depuis l'envers du décor, la nuit.

Tandis qu'inaccessible il nous joue son numéro de chauve-souris, on voudrait le chasser comme un papillon qui fuit.

Mais c'est un tourbillon suceur de sang !

Je crois qu'il part en vrille davantage qu'il ne sourit. Vous l'entendez, ce rire en spirale ? Alors, que croyez-vous capturer, si ce n'est la frénésie d'un envol compliqué ?

Commentaires