Jeux de rôle

  • Rendre les joueurs maîtres de l'intrigue

    Samedi dernier, j'animais une énième partie de Vampire la Mascarade avec un groupe de joueurs fidèles. Nous jouons depuis plus de trois ans. Leurs personnages servent la Marquise, une vassale du prince de Paris qui a tout fait pour s'affranchir de sa tyrannie affective. Pour cela, mes fidèles joueurs l'ont bien aidée. Grâce à eux, au bout de trois ans de campagne sensationnelle, le conseil des Justicars a proclamé la condamnation à mort du tyran et la Marquise est en passe d'agrandir son territoire par un coup d'État devenu légitime. Afin de célébrer officieusement son accession au trône de ce nouveau territoire ralliant le Nord de la France à la Wallonie, la Marquise organise en son château une cérémonie privée pour son anniversaire. N'y sont invités que ses partisans et quelques pions qui pourront tôt ou tard servir ses intérêts. Comment rendre cette soirée mondaine vivante et ses personnages accessibles à des joueurs guère coutumiers de ce genre d'événement ?

    Lire la suite

    Catégories : Expériences de MJ
  • Sang d'encre au Château

    Le 14 octobre dernier, la Bibliothèque d'Oupeye organisait Sang d'encre au château, une après-midi ludique sur le thème du polar, profitant du cadre chaleureux du château d'Oupeye : jeux divers, grimages, contes, enquête et... bien sûr, jeux de rôle sur table ! Cette première prestation des Drôles d'animateurs en bibliothèque résulte en partie du succès de la formation "Du jeu de rôle en bibliothèque" donnée à la Bibliothèque Chiroux le 31 mars dernier. Ce fut l'occasion de faire découvrir les fondamentaux du polar et du policier grâce à l'outil "jeu de rôle".

    sang-d-encre-au-chateau.20171011065049.jpg

    Les Drôles d'animateurs ont choisi trois jeux appropriés au genre et à la thématique : Petits Détectives de Monstres, Hitos et Blacksad, édités par La Loutre Rôliste, dont le catalogue original propose surtout des jeux de rôle espagnols.

    Oupeye05covers.png

    Par la nécessité d'écrire une trame scénaristique, le jeu de rôle se prête en général assez bien au déroulement d'enquêtes, même rudimentaires. Je suis sûr que l'on peut faire de l'enquête à Donjons & Dragons, pour peu que l'on réunisse ces ingrédients : mystère à élucider, coupable, indices. C'est encore mieux si l'on ajoute plusieurs suspects, du suspense et un retournement de situation. Enfin, du degré de complexité souhaité (lié au public cible) et du temps alloué à la partie dépendra la présence d'éléments secondaires comme le faux suspect ou les fausses pistes.

    Naturellement, si la mécanique du jeu est calibrée pour l'investigation, la mise en scène du scénario d'enquête devient plus aisée. Par exemple, Hitos permet de gérer les confrontations sociales à la manière d'un combat, quand l'adversaire est "blessé", il est obligé de faire une concession : avouer ses crimes, céder au chantage, balancer des complices, etc. Dans Petits Détectives de Monstres, une jauge de Peur indique comment la pression monte en présence des monstres. Dans Blacksad, des "aspects" du passé du personnage peuvent être invoqués par le joueur pour améliorer ses jets de dés, favorisant l'immersion à travers la narration.

    oupeye06vue.jpg

    Découvrez sans plus attendre le détail de nos animations, photos à l'appui !

    Lire la suite

  • Du jeu de rôle en bibliothèque

    CoversLitt+.jpg

    Il s'agissait de mon premier atelier de formation adressé plus spécifiquement aux bibliothécaires et ludothécaires de la province de Liège. L'opportunité s'est présentée lors d'une réunion pour la Grande Nocturne du fantastique organisée par la Bibliothèque Chiroux, mon club de jeu de rôle étant sollicité pour animer des tables sur ce thème. J'ai d'emblée proposé mon projet d'initier les bibliothécaires au jeu de rôle sur table, afin de les sensibiliser à ce type particulier d'animation qu'ils méconnaissent. Non pas tant dans l'idée de les former à la maîtrise des jeux de rôle, mais d'amorcer une réflexion et susciter un intérêt.

    Résumé des motivations des participants :

    • la motivation principale est de développer des animations qui intéressent les jeunes, surtout les ados, et notamment lors des jours blancs (derniers jours avant les vacances scolaires) ;
    • mais on a pu noté aussi : vouloir rapprocher les différents publics,
    • aider les non-francophones à prendre la parole,
    • changer des animations habituelles,
    • proposer des livres de jeu de rôle en prêt.

    La séance s'est déroulée à la Bibliothèque Chiroux, a réuni 10 personnes (plusieurs désistements), a duré 3h. Elle s'est déroulée en 3 étapes :

    1. Cerner le jeu de rôle
    2. Approfondir : histoire du jdr et types d'animation
    3. Dimension bibliothéconomique

    Je livre ici un résumé du déroulement de cet atelier de formation ainsi qu'un relevé de quelques observations particulières dont nous avons discuté.

    J'ai rédigé un dossier plus complet à l'attention des bibliothécaires et ludothécaires, lequel est à leur disposition sur simple demande. J'y développe notamment les types d'animation et leur intérêt dans les domaines culturel et socioculturel, il contient une bibliographie/webgraphie sélective et une liste des éditeurs actuels les plus actifs. Il va sans dire que je me tiens à leur disposition pour toute question relative au jeu de rôle, et plus si affinité.

    Carte.jpg

    Voici le compte-rendu de cet atelier :

    Lire la suite

    Catégories : Ludologie
  • Les genres

    podcast

    Nous avons initié, dans notre club de jeux de rôle (le Fumble Asylum, à Liège), des tables rondes autour du jeu de rôle. Elles sont ouvertes à tous, même si nous y parlons davantage de la maîtrise. Les séances sont organisées sous la forme d'atelier participatif, elles sont animées par Youri Parizel et moi-même.

    Leur objectif est d'offrir un espace de discussion et de partage des connaissances en matière d'animation de jeu de rôle, aussi bien en termes d'interprétation, de narration et de prise en main des règles, que de gestion de groupe ou de techniques d'animations diverses. Nous souhaitons qu'elles permettent aux MJ, et aux joueurs, d'ouvrir de nouvelles portes sur leur manière d'appréhender le jeu de rôle.

    Nous gardons une trace écrite de l'essence des débats, que je publierai après chaque séance sur ce blog. En essayant que le compte-rendu d'une séance paraisse avant la suivante.

    Comme premier thème, nous avons choisi : les genres, leurs codes et leurs systèmes de règles. Youri et moi avons abordé le thème en partant de deux questionnements différents :

    1. Qu'est-ce qui définit le genre, notamment à travers la tension narrative ?
    2. Le travail d'équipe fait-il partie des codes du genre, ou est-il une nécessité narrative ?

    De nombreux genres ont été évoqués : fantasy, horreur, space opera, western, capes et épées, pulp, fantastique, gothique, entre autres. Nous en avons relevé les principaux codes en guise d'introduction, en mettant à contribution les capacités des participants à reconnaître les genres, notamment par les codes, mais aussi grâce aux clichés, en faisant appel à leurs références culturelles.

    Lire la suite

    Catégories : Ludologie
  • Dire pour Agir

    podcast
    715077_1.jpeg

    Du 29 septembre au 14 décembre 2015, j'ai suivi la formation Dire pour Agir. Elle a pour but d'enseigner les bases de l'animation socioculturelle*, en se focalisant sur les pratiques orales et écrites : ateliers s'écriture, conte, lecture à voix haute, récit de vie, slam, etc. Pour celles et ceux qui seraient intéressé(e)s, sachez qu'elle se déroule à Liège, Verviers et Namur (prenez contact avec le PAC pour plus d'informations). Si je vous en parle aujourd'hui, c'est pour faire le point sur l'usage possible du jeu de rôle sur table en tant qu'outil d'animation socioculturelle. En effet, j'ai proposé à l'équipe d'animer une journée de formation continuée sur le jeu de rôle. La proposition a été globalement bien accueillie, voici le compte-rendu de cette journée enrichissante.

    Le podcast présente une définition du socioculturel et du jeu de rôle à vocation socioculturelle.

    Lire la suite

    Catégories : Ludologie
  • Jouer un rôle féminin

    Je rédigeais à l'origine un commentaire en réaction à un article intitulé Jouer une femme dans un jeu de rôle, que vous pouvez lire en détail sur le site du jeu de rôle Ladies. Puisqu'il prenait de plus en plus de place, et que j'avais de toute manière envie de m'atteler à ce sujet passionnant, j'ai choisi d'en faire un article séparé.

    Lire la suite

    Catégories : Ludologie
  • Écrire un scénario de jeu de rôle ?

    Commencez sans plus attendre la lecture du dossier !

    Capture d'écran 2015-05-01 14.30.52.png

    Ce dossier a vu le jour en été 2013, peu de temps après la sortie de Pirates à la Dérive, paru chez Scriptarium. Je n'avais alors rédigé que les 2 premières parties et les avais partagées sur le forum de mon autre éditeur, Chloé des Lys. Parcourant ces lignes, le reporter de la maison, intrigué, me propose alors de parler du jeu de rôle dans l'Actu. J'y parle des spécificités du scénariste de jeu de rôle. Au final, l'interview m'aura permis de creuser le sujet et de compléter le dossier. À la fin de l'entrevue, j'en résume en quelques mots l'essence :

    "L'enjeu c'est que, la personne qui va animer, maîtriser la partie s'y retrouve dans la structure de l'auteur. Ce n'est pas tout d'être auteur, il faut savoir se projeter... Finalement, le véritable conteur, ce n'est plus l'auteur du scénario, c'est la personne qui va devoir l'animer. Donc, il faut bien rentrer dans cette position-là où l'on va déléguer la fonction de narrateur à quelqu'un d'autre".

    Lire la suite